8ème RPIMa

8e Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine (8e RPIMa) de CASTRES

 

Insigne du 8ème RPIMa

Créé en Indochine le 28 février 1951 sous l’appellation de 8e Bataillon de Parachutistes Coloniaux. Il s’illustre aussitôt à Ghia Hoi, Lai-Chau, Hoa Binh, Langson et Dien Bien Phu où le bataillon disparaît après une résistance héroïque (et où il obtient quatre citations à l’ordre de l’armée). Il est dissout le 19 mai 1954.
Il s’est appelé 8e BPC dés sa création à Hanoï parce qu’il est le seul  bataillon para né hors métropole. Tous les autres bataillons étaient appelé BCCP parce qu’ils avaient été formés à Meucon

En grande partie détruit à Dien Bien, il est recréé le 1er mai 1956 sous le nom de 8ème RPC, il est ensuite engagé en Algérie où il participe à de nombreuses opérations contre les rebelles dans les Aurès (notamment à El-Kiffene, Ain-El-Kesseub, Tarf). Il rentre en France et s’installe à Nancy en 1961.

En 1963 le régiment s’installe à Castres au sein de la 11e division parachutiste (aujourd’hui 11e brigade parachutiste) et n’a pas cessé d’être présent partout où les intérêts de la France et la sécurité de ses ressortissants étaient menacés : Tchad, Rwanda, Gabon, Centrafrique, Zaïre, Congo, Ex-Yougoslavie. En 1978 : Liban où il obtient sa cinquième citation à l’ordre de l’armée. En 1980 : Nouvelle-Calédonie, Polynésie.

En 1991 : Koweït, Kurdistan. En 1992 : Cambodge pour y désarmer les Khmers rouges et plus récemment Macédoine, Kosovo et Côte d’ivoire. En 1997, il évacue 5.000 ressortissants de toutes nations de Brazzaville au Congo. Régiment spécialiste des missions d’infanterie après mise en place par la 3D (saut en parachute, posé d’assaut et héliportage) il intervient dans les zones en crise et a notamment été projeté en Afghanistan et en Centrafrique.

Appellations :
– 8ème BPC Bataillon de Parachutistes Coloniaux 1951/1952.
– 8ème GCP Groupt. de Commandos Parachutistes 1952/1953, dépendant des GCMA Groupt. de Commandos Mixtes Aéroportés.
– 8ème BPC Bataillon Parachutiste de Choc 1953/1954.
– 8ème BPC Bataillon de Parachutiste Coloniaux 1954/1955.
– 8ème RPC Régiment de Parachutiste Coloniaux 1956/1958.
– 8ème RPIMa Régiment Parachutiste Infanterie de Marine 1958

Date de création : 1951

Devise : ” Volontaire “

Décorations/citations :

– croix de guerre des TOE avec 4 palmes
– fourragère aux couleurs médaille militaire, de celle aux couleurs du ruban de la croix de guerre des TOE de de celle aux couleurs de la Valeur Militaire
son drapeau porte l’inscription “Indochine” et “AFN 1952-1962” .

Missions :

Outre-mer : défense des intérêts français, des ressortissants et des pays qui nous sont liés par des accords de défense. Centre Europe : défense du territoire national au sein de la force d’action terrestre ou de la 1re armée. S’y ajoutent les missions de service public au profit des autorités civiles.
Le 8e RPIMa est, par excellence, l’outil privilégié des missions insolites déclenchées sur court préavis.

Composition :

  • 4 compagnies de combat
  • 1 compagnie d’éclairage et d’appui (CEA)
  • 1 compagnie d’instruction (11)
  • 1 compagnie de commandement et de logistique (CCL)
  • 1 unité d’intervention de réserve (type proterre)

Adresse :
8e régiment de parachutistes d’infanterie de marine
Quartier Fayolle
Avenue du Lieutenant Jacques Desplat
81108 CASTRES CEDEX
Tel : 05-63-62-55-99

 

La compagnie de réserve :

La 5ème compagnie effectue des missions PROTERRE.

 

 

Coordonnées du bureau réserve :

Téléphone : 05 63 62 55 75

Adresse :

8e R égiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine
Quartier Fayolle
Cellule Réserve
Avenue du Lieutenant Jacques Desplat
81108 CASTRES CEDEX

Le 8e RPIMa au défilé du 14 juillet 2009

 

Le 8e RPIMa au défilé du 14 juillet 2009

Actualités