Le 101e Régiment d’infanterie n’a jamais cessé de se porter “en avant”: en première ligne pour monter à l’assaut, à Cairo en 1794, à Gaète en 1806, à Bautzen en 1813, au pont de Palikao en 1860, à Orfeuil en octobre 1918, il est aussi parmi les derniers à faire face dans les coups durs, à Marengo en 1800, aux Arapiles en 1812, à Dennewitz et à Leipzig en 1813, à Bayonne, Toulouse et Arcis-sur-Aube en 1814, à Prosnes en juillet 1918 et jusque dans le Gâtinais en 1940.

Dans la débâche de 1940, il tiendra encore jusqu’à la dernière heure.

Le bon de souscription du livre 101e Régiment d’Infanterie est maintenant disponible.

Cliquez ici pour le télécharger!