Section Parachutisme de l’ANORI

 

Pratiquez le parachutisme avec l’ANORI

L’ANORI propose à tous les Réservistes (jeunes et anciens) la possibilité de pratiquer le parachutisme hémisphérique de type militaire. Ces stages sont ouverts aux débutants et aux parachutistes confirmés et permettent d’obtenir des brevets de parachutisme étrangers (tchèque, slovaque, américain, hollandais,…).

Des sessions de formation et de saut sont organisées régulièrement en Europe. La Formation, les largages et les parachutages sont effectués dans les normes les plus strictes de sécurité. Les moniteurs parachutistes proviennent d’écoles de saut officielles et sont diplômés et expérimentés..

Pour participer aux stages de parachutisme proposés par l’ANORI, il faut en être membre, pouvoir justifier d’un passé militaire (Service National ou Réserve Opérationnelle), avoir un certificat médical (aptitude au parachutisme).

Prochain stage en 2018: pour la saison 2018, l’ANORI propose la pratique du parachutisme de type militaire.

AIRBORNE CENTER

En parachute hémisphérique : Avions : AN-2, Noratlas, DC-3, etc … (sortie debout)

  1. Stage “Refresch” (pour les anciens brevetés), 1 ou 2 (si greffé à la jumpschool) jours de formations + 1 saut = 180 euros
  2. Stage “Cohésion entreprise” ouvert à tous, 1 jour de formation + 1 saut (prêt d’une tenue, de bottes et casque de saut) = 280 euros
  3. Jumpschool “3 Sauts” ouvert à tous, 2 jours de formations, 3 sauts. (avec une tenue HBT aux couleurs d’ABC) + remise brevet ABC = 530 euros
  4. Jumpschool “5 Sauts” ouvert à tous, 2 jours de formations, 5 sauts. (avec une tenue HBT aux couleurs d’ABC) – le brevet sera dorenavant remis au bout de 3 sauts = 650 euros
  5. Brevets Militaires étrangers, pour les membres adhérents d’Airborne Center  éligibles, en fonction des opportunités.

Pour plus d’informations, voir le site internet : http://airbornecenter.com


Notre expérience :

En 2017, en juin, 96 sauts de type militaire en parachute hémisphérique ont été effectués. 17 brevets tchèques et 15 brevets slovaques ont été délivrés

En septembre, à TEXEL (Hollande), 50 sauts OA Aile ont été effectués et 10 brevets hollandais ont été délivrés dans le cadre des Jumping Days de la Saint Michel.
À PRIBRAM (République Tchèque)
, 25 sauts OA Aile et 5 SOA Hémisphérique ontété réalisés ainsi que 30 sauts en chute libre (4000 mètres). Au total, 4 brevets tchèques, 6 slovaques et 10 israéliens ont été attribués et 1 brevet chuteur slovaque a été délivré.

Le Lieutenant (RC) Dorothée LOBRY, a été la première féminine ANORI sur nos stages. En 2017 38 sauts en Tandem ont également été réalisés avec largages à 4200 mètres.

Lors de la saison 2017, aucun incident ou accident n’a été à déplorer

En 2016, toujours à Pribram, 85 élèves ont obtenu les brevets tchèque, slovaque et américain sur les stages d’Avril, Mai et Octobre.

En 2015, la section a proposé des stages qualifiants pour les brevets tchèque, slovaque et américain, en Avril, Mai et Septembre à PRIBRAM (République Tchèque).

En 2014, les passionnés se sont rendus à Pribram (République Tchèque), pour passer les brevets tchèques, slovaques et américains. Sérieux et bonne humeur étaient au programme… A cette occasion, ils ont rencontré des fantassins de dix nationalités différentes à deux reprises, en avril et en aout de cette année.

Le lien entre l’activité de parachutisme et le Devoir de Mémoire a été maintenu car une minute de silence a été respectée en souvenir des Militaires de l’OTAN morts au combat pour nous défendre, et plus particulièrement pour le sergent-chef Marcel KALAFUT, du 2ème Régiment Etranger de Parachutistes et originaire de Tchécoslovaquie. Le sergent-chef KALAFUT est mort pour la France pendant l’opération Serval au Mali en 2014.


Notre origine : la Préparation Militaire Parachutiste

Lors de la période de conscription, la Préparation Militaire Parachutiste (PMP) permettait aux jeunes gens qui l’effectuaient de :

  • marquer leur volonté de servir dans les troupes aéroportées au cours de leur service national ;
  • porter un insigne métallique particulier représentant leur qualification ;
  • percevoir la solde à l’air dès leur incorporation pendant la période des classes ;
  • donner une priorité sur le choix de leur affection.

 

La PMP consistait en 2 semaines de formation dans un centre d’instruction pré-militaire parachutiste (CIPM) durant lesquelles l’élève effectuait 4 sauts. A la suspension du Service National, la préparation militaire a été ouverte aux jeunes citoyens qui effectuaient leur JDC, ils passaient 3 semaines dans un des régiments parachutistes de l’armée de terre. Actuellement, la PM Para est réservée aux jeunes des lycées militaires. Environ 441 000 brevets ont été délivrés depuis la création de cette qualification.

Actualités